Chamarel et ses terres de couleurs

Chamarel
Avez-vous jamais visité un lieu habité par la magie ? Chamarel est de ceux-là. Beaucoup de visiteurs de passage sont définitivement séduits par le charme de ce village de montagne au dessus de la côte sud-ouest.
Chamarel est d’abord connu pour ses Terre de Couleurs, uniques au monde. Elles s’étalent dans un enclos, faisant miroiter une véritable palette : orange, violet, jaune, rose, bleu léger. Ce site a fait l’objet de plusieurs théories scientifiques, dont l’une veut que la coloration de la terre résulte de l’exposition des cendres volcaniques à l’air et à l’érosion. Autre fait étrange, lorsque les couleurs sont mélangées, la terre reprend comme par magie sa déclinaison initiale de couleurs.

Le paysage tout en courbes déploie ses champs d’ananas, de cannes à sucre et de légumes. Ici, l’agriculture rythme le quotidien de certains habitants, dont celle de la première communauté rasta de l’île née au cœur de cette douceur de vivre. La musique est également omniprésente dans le village par le séga.
L’hospitalité fait partie des mœurs et les multiples tables d’hôte proposent plusieurs délices de la cuisine mauricienne authentique. Un peu plus loin, la Rhumerie dont les produits ont été primés lors des salons internationaux, offre la visite et la dégustation. Son restaurant, rendez-vous gastronomique réputé, met en valeur les produits du terroir : gibier, fruits, légumes fins et autres saveurs.
Au détour de la route en lacets, la cascade de Chamarel dévale 100 mètres de falaise avec exubérance. En quittant le village, la vue panoramique du sud-ouest englobe l’immense lagon turquoise, l’île au Bénitier et la silhouette majestueuse de la montagne du Morne. Tout un monde en une image…