La sauvegarde des oiseaux mauriciens

La sauvegarde des oiseaux mauriciens
L’île Maurice compte une belle variété d’oiseaux endémiques et rares, aux plumages colorés. Certaines de ces espèces ont été sauvées grâce aux projets de préservation menés par la Mauritius Wildlife Foundation en étroite collaboration avec les organismes internationaux de protection de l’environnement et le gouvernement de Maurice. Ces programmes sont considérés comme quelques unes des actions de préservation les plus réussies au monde.
Trois oiseaux ont bénéficié principalement de ce travail de terrain. Le premier n’est autre que la Crécerelle mauricienne (Falco punctatus), seul oiseau de proie survivant à Maurice. Auparavant considéré comme l’oiseau le plus rare au monde, il a fait l’objet d’un programme de sauvegarde spectaculaire pour les rapaces depuis 1974. Sa population atteint aujourd’hui 500 individus vivant surtout dans les Gorges de la Rivière-Noire et dans les Montagnes Bambous. La Crécerelle mauricienne mesure entre 20 et 26 cm et se nourrit principalement de geckos endémiques.
Avec son plumage d’un vert magnifique, la Gross Cateau Verte (Psittacula eques) a belle allure. L’oiseau mesure environ 36 cm de long. La femelle a un bec sombre et pas de col marqué alors que le mâle porte un bec rouge et un col bariolé. Quelque 600 spécimens de cet oiseau vivent surtout dans les forêts du Parc National des Gorges de la Rivière-Noire, de Macchabé et de Bel Ombre. L’oiseau se nourrit de fleurs, de feuilles et de fruits d’arbres endémiques.
Superbe oiseau au corps rose pâle, portant des ailes brunes et une queue couleur rouille, le Pigeon des Mares, (aussi connu comme le Pigeon Rose)- (Nesoenas mayeri) était commun autrefois à travers l’île avant d’être cantonné aux forêts des hauts plateaux. Les actions de sauvegarde ont porté sa population à environ 400 spécimens, qui se nourrissent de fleurs, de feuilles, de fruits d’arbres endémiques et exotiques dans le Parc National des Gorges de la Rivière-Noire et ainsi que sur l’île aux Aigrettes.